Deux hôtels à insectes ont été construits suite à une donation de “Luth Association”, qui inclut également un suivi, des conférences, et une étude des insectes faites par les enfants sous l’égide de leurs enseignants et de la LPO.

Les hôtels ont été positionnés au sein de l’institution Notre Dame Saint Jean et un travail s’y rattachant sera effectué par des classes du collège, du primaire, et également une classe de Segpa.

L’intérêt de cette action est de sensibiliser les élèves à la biodiversité existante en ville et aux rôle des insectes dans les processus de pollinisation mis à mal par les problèmes de pollutions et de chute de la biomasse.

Une étude conduite par la LPO et les enfants permettra de recenser, référencer et d’étudier les divers insectes qui viendront loger dans ces abris afin de déterminer leur prévalence, leur type et leur densité dans un environnement urbain désormais non soumis aux pesticides mais en revanche exposé à la pollution atmosphérique (particules fines des véhicules, chauffage, ozone…) et aux perturbations climatiques.

Article de presse : MaCommune Info – 12 mars 2019 à 14:36

 

%d bloggers like this: